Ringo Lam – La rétrospective

61200

Durant l’émission 60, nous avons fait une rétrospective choisie sur la filmographie de Ringo Lam, à l’occasion de la sortie en Blu Ray de Twin Dragons. Voici le résultat !

Pour plus de détails sur les films, n’hésitez pas à réécouter l’émission dans son intégralité.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

   Full Contact  City On Fire
   Full Alert
Titre Date de sortie Alegas Jack Spret Jed Trigado Killbush Logan Scalp
Esprit d’amour 1983            
The Other Side of Gentleman 1984     2      
Cupid One 1985            
Rien ne sert de mourir 1986     5      
City on Fire 1987     10   7  
Prison on Fire 1987     8      
School on Fire 1988     9,5      
Wild Search 1989     7      
Guerres de l’ombre 1990   7,5 7,5      
Touch and Go 1991     5      
Prison on Fire 2 1991     6      
Twin Dragons 1992     7      
Full Contact 1993   9 10   6  
Le Temple du lotus rouge 1994   8,5 10      
Great Adventurers 1995     5      
Risque Maximum 1996     7,5      
Full Alert 1997   6 9   8,5  
The Suspect 1998     8      
The Victim 1999     8      
Replicant 2001     5,5      
Looking for Mr. Perfect 2003     6      
In Hell 2003     6,5      
Triangle 2007            
Publicités
Tagué

2 réflexions sur “Ringo Lam – La rétrospective

  1. VMS dit :

    Merci messieurs pour cette belle émission. Je viens à l’instant de vous découvrir, et suis donc curieux de me pencher sur le reste. Sans toujours me reconnaître dans votre lecture de ce cinéaste extraordinaire (dieu qu’il est frustrant qu’il soit si peu connu par chez nous), j’ai pris beaucoup de plaisir à vous écouter (Je trouve par contre très abusif ce que vous dites sur la filmographie et le talent de JCVD, voire totalement absurde lorsque vous parlez de son absence de qualités martiales… ). Merci encore à vous, et bonne continuation.

    • bomcast dit :

      Merci à toi de nous avoir écouté jusqu’au bout. Il est vrai que cet immense cinéaste est trop peu représenté chez nous (y’en a que pour John Woo !) mais le large spectre de sa filmographie méritait que l’on s’y attarde. En ce qui concerne JCVD, qui aime bien châtie bien mais c’est vrai qu’on a tendance à exagérer à certains moments 😉 Au plaisir de te relire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :